Comment construire un chalet en montagne ?

Votre guide pour connaître toutes les étapes de construction d'un chalet en montagne.

Les monts ont toujours constitué un obstacle pour les activités de construction. Cependant, ils ne demeurent pas moins attrayants pour qu’on ne soit pas tenté d’y construire un chalet. Pour y arriver, il faudra quand même suivre un certain processus.

construire un chalet en montagne

Les étapes de base pour la construction d’un chalet en montagne

Pour construire une maison en montagne, il est important de prendre en compte un certain nombre de critères. En effet, le futur chalet devra être adapté aux conditions climatiques, car celles-ci diffèrent des autres en altitude.

Privilégiez le bois et évitez le béton

Dans un paysage alpin, le béton habituellement utilisé pour construire les habitats industriels n’a pas sa place. Non seulement il ne met pas l’habitat en valeur, mais n’améliore pas aussi la qualité environnementale.

De plus, en montagne le béton vieillit plus vite et se détériore parce qu’en toute saison, il est soumis aux puissantes variations de température. Alors, il vaudra mieux privilégier le bois pour construire son chalet en montagne.

Ce dernier est d’ailleurs très économique et écologique. Sans bouleverser le paysage, la bâtisse pourra s’y fondre parfaitement. Par ailleurs, les performances d’une maison en bois s’adaptent parfaitement aux saisons.

Utilisez des matériaux végétaux pour l’isolation

Dans les montagnes, il est judicieux de s’assurer de l’isolation de son futur chalet. Elle devra être bien pensée, car les températures peuvent être très élevées en été et très froides en hiver. Ainsi, pour un habitat à ossature en bois, les matériaux d’origines végétales sont parfaits.

Comme matériaux de construction à utiliser, il y a la paille de riz et les laines de fibres végétales. On distingue également de :

  • la laine de chanvre  ;
  • la laine de textile recyclé  ;
  • la laine de lin.

En outre, il est aussi possible d’utiliser des matériaux d’origines animales. Entre autres matériaux de ce genre, on peut énumérer la laine de mouton et la ouate de cellulose.

Installez un mur de glace pour maximiser la lumière

Il est possible que le constructeur pense installer une baie vitrée pour que les rayons solaires y passent. Cependant, il y a d’autres solutions encore plus efficaces comme le choix d’un mur de verre. Ainsi, sur le paysage qui entoure le chalet, on obtient une vue imprenable.

Les pièces du chalet seront aussi éclairées par une lumière naturelle. Cette même lumière pourra réchauffer les sols. L’avantage est que lorsque le soleil frappera le verre et le sol restituera la chaleur à certaines heures.

Les autres étapes complémentaires pour la construction d’un chalet en montagne

En plus de différentes étapes précédemment énoncées, voici d’autres points essentiels pour compléter le processus.

Tournez le chalet vers le soleil

Vivre en montagne, c’est avant tout prendre le risque de dépenser plus en facture de chauffage. C’est pour cette raison que la construction de l’habit devra être orientée vers le soleil. De cette façon, la maison pourra facilement se réchauffer notamment en période hivernale. Par conséquent, en accumulant elle-même l’énergie, elle fait réaliser des économies.

Adoptez des plaids et de la fausse fourrure pour se tenir au chaud

La fausse fourrure et les plaids se posent partout et sont indispensables pour une ambiance habitat de montagne. En effet, ce sont des accessoires aptes à faire ressortir le charme d’une pièce. Ils peuvent être posés au sol devant la cheminée, sur le lit ou encore sur le canapé. Par ailleurs, ils sont susceptibles de créer un cocooning confortable et un coin cosy.

Quelques paramètres importants à prendre en compte

Plusieurs adeptes de la nature rêvent de construire un chalet dans les Alpes. Néanmoins, outre le processus décrit plus haut, il faut prévoir un budget et choisir une bonne essence de bois.

Le budget à prévoir pour la construction

Pour faire construire un chalet en bois dans les montagnes, il est important de prendre en compte le budget de votre projet. Il faut prévoir en moyenne entre 1200 et 1800 euros le m2. Au nombre des éléments qui peuvent faire varier le prix, il y a le type et la superficie.

Il y a également l’essence de bois choisie pour la construction complète et la finition choisie. Cependant, l’option d’un chalet de modèle en kit peut être moins chère. En moyenne, le tarif peut revenir tout bas entre 600 et 1200 euros le m2.

Le choix d’une bonne essence de bois

Certains types de bois sont à privilégier pour un chalet en montagne. Il s’agit du sapin, mélèze, épicéa, pin Douglas ou encore pin sylvestre. Ces bois sont à la fois solides et adaptés aux décorations.

D’ailleurs, pour les régions froides le mélèze est essentiellement recommandé. Il est connu pour sa résistance aux climats et aux intempéries extrêmes.

Recent posts

Menu

Pages